Accoucher avec son instinct.

Vous est-il déjà arrivé de vous dire : j’aurais dû m’écouter.

Comment ce fait-il que vous entendiez parfois cette petite voix à l’intérieur de vous? D’où vient cette sensation? Qu’est-ce qui lui permet de se manifester? Et enfin, comment faire pour l’écouter?


Pendant mes années d’enseignement et d’écoute auprès des femmes, j’ai entendu l’histoire de leurs accouchements. Quelques-une on écouté leur intuition et laissé leur instinct les guider. Comme entre autre une participante du cours de yoga. Elle me raconta avoir accouché debout, le médecin était prêt à accueillir le bébé. Il y en a une autre parcontre qui m’expliqua ceci: « Je savais que je devais faire tel geste pour que mon bébé puisse sortir, lever ma jambe de telle manière, mais je ne me suis pas écouté, je me suis laissée influencer par les personnes autour de moi. »
Résultat : accouchement plus long et parfois plus pénible.

Ce genre de commentaires est fréquent. Durant les sessions de yoga post natal et massage pour bébé, les femmes me confient parfois les sensations et impressions qui sont montées durant leurs grossesses et accouchements. Quelquefois elles ont entendu leurs intuitions et expérimenté l’écoute ou non.

Voyons d’abord de façon intellectuelle la définition de L’instinct selon Le dictionnaire le petit Larousse illustré.

L’instinct:
1. Part héréditaire et innée des tendances comportementales de l’homme et des animaux.
2. Tendance, impulsion souvent irraisonnée qui détermine l’homme dans ses actes, son comportement.
3. Intuition qui fait deviner, pressentir certaines choses.

Mais dans la vraie vie cela veut dire quoi?
L’intuition est présente dans chacun de nous, plus facile à contacter que l’on pense. Tout le monde peut accéder à cette source.

Tout d’abord l’être humain doit être bien ancrés à la réalité. C’est pour cela que cette intelligence innée passe par notre base, c'est-à-dire : les pieds et oui, les pieds représentent nos racines. Cela peut étonner mais si on veut ressentir cette source d’intuition, nous devons être bien ancré à la terre. Le sol représente notre lien avec notre réalité, notre présent et nos besoins.

Plus la femme est dans le moment présent en contact avec sont corps et plus elle s’ouvre à la manifestera de son intuition qui s’exprimera; soit par un mot, une sensation ou une image.

Pour être plus précis, le lieu de la manifestation, se produit dans la partie droite du cerveau. C’est du côté droit de l’hémisphère cérébral que l’image et la petite voix sont produites. C’est une évidence toute simple sans déduction, sans logique. Le côté droit du cerveau voit d’une façon globale les différents problèmes, il produit les idées de façon intuitive, non rationnelle. Il est souvent utilisé par les artistes pour la créativité spontanée, il perçoit les choses d’une manière holistique (dans leur totalité).

Contrairement au côté gauche qui est le siège de la logique, de la déduction, de la raison et de la parole. Les deux côtés doivent travailler ensemble. Ils sont indispensables autant l’un que l’autre.
En ce qui concerne l’instinct, il se situe dans le tronc cérébral.

Voici par exemple une de mes expériences personnelles avec l’intuition:

Durant mon dernier accouchement à la poussée et à l’expulsion du bébé l’infirmière vérifia, comme à l’habitude, le rythme cardiaque du bébé avec son appareil sur mon ventre. Mais elle ne réussi pas à le retrouver. Elle était probablement nerveuse et impressionnée par un accouchement naturel (sans épidurale). Bizarrement, moi, je savais que mon bébé était correct, (intuition) j’était certaine que l’infirmière n’avait pas mis l’appareil pour écouter le cœur du bébé au bon endroit (le bébé avait probablement bougé).

Il monta alors un petit vent de panique dans la chambre et le médecin lui demanda de pousser sur mon ventre à la prochaine contraction. Le bébé sorti en parfaite santé, sans problème respiratoire ou cardiaque. Mais pour la maman des conséquences moins enviables. La pression des mains sur mon ventre pour expulser le bébé fut trop violente pour le périnée. Cela causa des déchirures importantes. La vessie fut aussi descendue en même temps, résultant des problèmes d’incontinence pendant plusieurs années.

Mais pourquoi je ne leur ai pas dit que mon bébé était correct?
Qu’est-ce qui c’est passé dans ma tête? J’ai pensé : « Je ne peux pas leur dire ça, ils vont penser que je suis folle ».

Je n’ai pas eu confiance en ma voix intérieure. Une leçon de vie dont j’ai bien appris.
Cette expérience m’a permis de me découvrir et en même temps d’aiguiser ma curiosité. Si je voulais enseigner la préparation complète à l’accouchement, il fallait absolument que je comprenne et que je trouve des façons pour contacter son intuition.

La période de la maternité est un moment privilégié qui nous est offert pendant notre vie. Durant la grossesse, la femme qui prend le temps de s’arrêter et de ressentir les effets de sa transformation physique et psychologique devient plus naturellement en contact avec son corps. C’est un élément important qui aide à laisser monter son intuition.

Pour expérimenter cet univers, il existe bien sûre le yoga prénatal. C’est l’occasion offerte à la femme enceinte de prendre contact avec le moment présent et avec son corps. Elle crée l’espace où tout est possible, et par le fait même retrouve son pouvoir. C’est là, que je vous remets la clé, que vous possédez déjà. C’est pour ouvrir toute communication avec votre intuition, votre source.

C’est la respiration consciente.

Par la pratique de la respiration consciente ou « Pranâyâmâ », le souffle agit comme un lien, un fleuve qui circule dans le corps en passant par toutes les cellules. C’est un mouvement de bas en haut et de haut en bas, des pieds vers la tête et de la tête vers les pieds. Un outil dès plus efficace pour nourrir toutes les cellules de notre corps y compris le cerveau qui consomme le tiers de l’oxygène total à chaque respiration. Le mot Pranâyâmâ vient d’un ancien dialecte le « sanscrit » Pranâ signifie en gros; la somme des énergies vitales et yâmâ qui veut dire mouvement. Cela représente, le mouvement de l’énergie vitale. C’est une technique simple et accessible à tous. Vous pouvez l’essayer là, tout de suite sans cérémonie. Il n’est pas nécessaire de fermer les yeux. Vous pouvez les garder ouverts et fixer un point pour arrêter votre attention…

Maintenant concentrez-vous et suivez le trajet de l’air qui entre dans vos narines jusqu’au fond de vos poumons en laissant votre ventre se gonfler. Et ensuite le trajet inverse, de vos poumons vers l’extérieur en laissant dégonfler votre ventre.

Faites le quelque fois…12 respirations = 2 minutes environs.

Ressentez l’effet dans tout votre être et laissez monter se qui veut s’exprimer en vous. Peut importe ce qui monte. Si vous ne ressentez pas vraiment d’effets, soyez sans jugement. Ce n’est pas une performance. La pratique est le gage du succès.

Ce genre de pratique vous connectera Ă  votre intuition et votre instinct lorsque vous en aurez besoin.
Je vous encourage Ă  la pratiquer le plus souvent possible.

Sachez bien que notre corps possède déjà une intelligence innée? Celle qui réside au fond de chaque cellule de notre corps. Et oui; il a une intelligence innée qui permet de réparer même une blessure sans que vous commandiez à vos globules blancs de venir nettoyer la plaie et au cellules de la peau de se multiplier afin de se refermer. Tout cela se fait sans que votre cerveau rationnel pris de panique n’élabore un plan.

Cet instinct profond et cette petite voix intérieure qui montent sans qu’on ait à réfléchir à raisonner on la même source.
Votre corps sait comment créer un enfant et le faire grandir; il saura comment le mettre au monde.

Que votre intuition et votre instinct soient avec vous.

Pour vous aider au quotidien, j’ai créé un album de relaxation et visualisation pour la mère et l’enfant. Les exercices proposés vous prépareront à la respiration consciente et à la reconnection à votre potentiel.